; charset=UTF-8" /> — Paroisse orthodoxe du Saint-Archange-Michel-et-de-Saint-Georges-du-Puy-en-Velay

Accueil

Paroisse saint Michel-Archange et saint Georges du Puy en Velay

sous la Paternité de son Éminence l’Archevêque Joseph, Métropolite pour la Métropole Orthodoxe Roumaine Occidentale et Méridionale

autel
vue d'ensemble
image0000004

Les samedis la veille des liturgies, vêpres  à 18h00 ( durant l’hivers et jusqu’à Pâques ), et le restant de l’année 18h30.                                          

Le dimanche 9h30  Matines (Canon et Laudes ) puis 10H30 Divine Liturgie. 

Chers amis et amies, frères et soeurs en Christ,

D’une manière générale, lorsque nous regardons ce miracle de la Nativité de notre Seigneur Jésus, c’est dans l’obéissance et l’humilité que commence le monde nouveau, en effet, depuis l’instant de l’annonciation jusqu’à la naissance de l’enfant Jésus, avec l’ange Gabriel, Marie, Joseph, les bergers et les mages, tous les personnages impliqués sont des manifestations d’obéissance et d’humilité.

Et nous savons dans les enseignements de nos saints Pères dans la foi, toute l’importance de l’obéissance, qui est une pédagogie divine donné à l’Homme pour « tuer dans l’œuf » les premiers mouvements de l’orgueil, racine de tous les maux.

« Avant qu’ils eussent mené une vie commune, elle se trouva enceinte par la vertu du Saint-Esprit. » Matt.1/18

« Et sans qu’il l’eût connue, elle enfanta un fils, et lui donna le nom de Jésus. »Matt.1/25

« Elle mis au monde un fils premier-né… » Luc 2/7

Nous avons vu récemment la généalogie dans l’évangile de Matthieu, une généalogie humaine qui finit à la nature divine Révélée, le Christ ; maintenant avec l’évangile de Matt. 1/18 et l’Esprit-Saint présent dans cet évènement, nous voyons une généalogie divine qui finit sur la nature humaine du Verbe fait chair : Jésus…quelle Sagesse cachée dans les Ecritures Saintes !

Par ailleurs, par les textes que nous avons lu dernièrement, (Psaume 89/4 , 2Pierre 3/8, Gn.49/10, Rom 8/15) et aujourd’hui Matt.1/18, nous pouvons discerner la sainte providence divine, il ne s’agit pas de se dire « je suis intelligent, j’ai tout compris », mais de se rendre compte que notre vie est inscrite dans une trame, un espace-temps qui est bien entre les mains de Dieu, et surtout, que ce Dieu qui se révèle, sait où il va ; et à cause de cela, notre foi ne peut être que forte.

Dans ce contexte de ce Dieu qui sait où il va, par la Tradition orale, nous savons que la vie commune entre Joseph et Marie, n’était pas un mariage comme tous les autres, et pourtant l’ange dit à Joseph : « ne crains pas de prendre chez toi, Marie, ta femme. » ; or, l’ange sait très bien que Joseph n’est pas l’époux, mais il dit cela afin de cacher aux yeux indiscrets, pervers et méchants, le grand Mystère de la virginité de Marie, Mère de Dieu ; et par : « Elle mis au monde un fils premier-né… » Luc 2/7, afin qu’ils disent pour leur condamnation : « Ahhh, vous voyez ! Ils ont bien couché ensemble ensuite… ! », Seul un esprit tordu peut penser qu’après un tel enfantement, Marie pourrait même penser avoir une « relation » avec Joseph.

Or, la divine providence parle aux cœurs de ceux qui désirent la beauté de la Sagesse de Dieu, et il faut savoir trouver les messages discrets : ainsi l’Esprit-Saint nous fait accéder à deux grands Mystères en une seule petite phrase : Luc2/16 « ils s’y rendirent en hâte (à la crèche) et ils trouvèrent Marie,…et Joseph… » ; il est dit « Marie » en premier et Joseph ensuite, or ce n’est pas normal dans cette tradition patriarcale hébraïque ; souvenons-nous comment les saints ancêtres du Seigneur sont nommés : Abraham et Sarah, Isaac et Rebecca, Jacob et Rachel, Joseph et Asnath ; toujours les hommes en premiers…tandis qu’ici, c’est « la paternité divine » qui engendre en Marie par l’Esprit-Saint ; Marie est la clé du Mystère de l’incarnation, et la virginité de Marie est l’autre clé ; et son « fils premier-né », dans le plan du Salut, est le premier vrai Homme.

Deux derniers détails : dans Isaïe 7/4 il est dit « voici que la vierge concevra et enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel. » et Matt.1/25 « Et sans qu’il l’eût connue, elle enfanta un fils, et lui donna le nom de Jésus. » ; il n’y a pas contradiction mais simple suite logique dans le Mystère : « Dieu avec nous », puis « Sauveur ».

Gloire à Toi, Christ Dieu, notre espérance, gloire à Toi !

que Dieu ait pitié de nous et nous sauve, Père Joël

Informations de contact:  si vous êtes des nouveaux orthodoxes dans la région : Père Joël 06 22 33 02 91

Paroisse du Saint-Archange-Michel-et-de-Saint-Georges-du-Puy-en-Velay – église au 33 rue de Colomb, 46100 Figeac

       Fêtes de la paroisse:

  • 29 septembre, apparition de saint Michel Archange au mont Gargan
  • 21 octobre, saint Hilarion, saint Agathon, saint Poémen.
  • 10 novembre, saint Georges du Puy-en-Velay

 

    VOUS  POUVEZ  AUSSI  TROUVER  ICI  LES  CAHIERS  D’ACTIVITÉS  POUR  LES  ENFANTS  ET  LES  JEUNES : 

https://www.fraternite-orthodoxe.eu/fr/Catechese/Catechese.html

Reliques des Saints Poemen, Hilarion et Agathon, conservées à la Paroisse Orthodoxe de Figeac

no comments

Comments are closed.